Clinton a Alzheimer, Parkinson, le SIDA, et un sosie

Hillary Clinton, la candidate démocrate à la présidentielle américaine, a été filmée dimanche alors qu’elle pouvait à peine tenir debout. Hier, elle a fait la une de la presse internationale, après que son médecin a admis qu’elle souffrait d’une pneumonie depuis vendredi. Certains dirigeants au sein du Parti démocratique se préparent déjà à lui trouver un successeur en cas d’urgence (Biden, Sanders, Kaine …?).

Cet incident a rappelé les difficultés que Hillary Clinton éprouve à dire la vérité en public. Moins les électeurs en sauront à son sujet, et plus ils seront enclins à croire les théories du complot qui circulent à son propos.

Alzheimer, Parkinson, le SIDA et un sosie

Depuis dimanche, des messages circulent selon lesquels la candidate démocrate souffrirait de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou du SIDA, pour n’en nommer que quelques-unes. Selon d’autres, elle est toujours accompagnée d’un sosie, appelé à la remplacer au pied levé en cas de problème…

Trump non plus ne dit pas tout

Son adversaire Donald Trump a aussi tendance à cacher des choses, écrit le Financial Times. Il serait maintenant sur le point de révéler “rapidement” ses dossiers médicaux, mais il n’est toujours pas transparent sur ses déclarations de revenus. Le magnat de l’immobilier promet qu’il les publierait lorsque l’IRS (pour  Internal Revenue Service, c’est à dire le fisc américain) aurait terminé la vérification qu’il subit actuellement.Compte tenu des activités commerciales de Trump avec des financiers russes et son admiration pour Vladimir Poutine, le peuple américain a le droit de savoir s’il n’y a pas de conflit d’intérêts. La nation a également le droit de savoir s’il paie correctement ses impôts, et s’il verse effectivement l’argent qu’il a clamé remettre aux organismes de bienfaisance.

Il y a de grandes lacunes dans l’histoire d’un homme qui n’a jamais tenu de rôle public et la campagne Clinton est en droit de se poursuivre. Mais c’est bien là que réside le problème.

Tant que Hillary Clinton ne parviendra pas à être transparente et que tout le monde n’en fera pas l’expérience, il sera difficile de jeter le discrédit sur Trump et de souligner ses défauts.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20