Chauds, les cafés dans les cafés topless de Santiago du Chili !

Lieux typiques de la vie urbaine de la capitale chilienne, les « cafés con piernas », littéralement « cafés avec jambes » ou encore « cafés topless » pour certains, sont des établissements où les employés des entreprises environnantes aiment se détendre autour d’un authentique café. Le service est aussuré par des femmes superbes, vêtues de façon aguichante. L’un des premiers de ce genre, le «  Baron Rouge », offrait en prime sa coutume de la « minute rouge » pendant laquelle les serveuses régalaient les consommateurs avec un show de striptease. 

La légende veut que l’origine du nom « cafés avec jambes » soit issue d’une loi exigeant que la vitrine du café soit « floutée » dans la partie supérieure ou protégée par un paravent afin que l’identité des clients soit protégée, ce qui permet de faire ressortir les jambes élancées des serveuses. En outre, « Pierna » signifie aussi en « argot » chilien, « copine » ou « nana ».

Ce type d’établissement a connu son apogée à la fin des années 90’ et il s’est par la suite étendu à l’ensemble du Chili. A l’époque, le secteur de l’horeca était moribond et on cherchait un nouveau « service » pour le redynamiser. Il fut donc décidé d’allier érotisme, sensualité et service de restauration. Ces cafés ouvrent en semaine jusque 22 heures et le week-end jusqu’à 15 heures.

Les secteurs les plus conservateurs de la politique chilienne ont vivement critiqué ces endroits qu’ils accusaient de propager l’infidélité et l’immoralité mais ils ont fini par les accepter au fil des années car ils ont permis la création d’environ 2.000 emplois. Certains ont par contre été obligés de fermer pour prostitution. Pour l’heure, ils constituent un attrait touristique pour la ville de Santiago. Malgré tout, les « cafés con piernas » sont représentatifs d’un certain sexisme de la société chilienne.

Enfin, un des « cafés con piernas » les plus réputés du centre de la ville est le Macumba, sans doute le plus prestigieux. Paulina Moran, jeune entrepreneuse, explique qu’elle a dû faire face aux critiques de la presse et précise que son café est en règle et qu’il n’offre pas de services de cabaret. Enfin, la jeune femme souligne: « un café con piernas est un endroit où le café est servi par une jeune femme séduisante, peu vêtue mais c’est tout. Le secteur privilégie l’attention du client, les serveuses sont conscientes qu’elles doivent uniquement servir du café, être aimables avec le client et rien de plus. »

 Reportage « Coffee with legs » – Chile 

 

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20