Chaque nouveau foyer en Angleterre devra désormais être équipé d’une borne de recharge pour voiture électrique

Au Royaume-Uni, les nouvelles maisons et les nouveaux bâtiments seront légalement tenus d’installer des bornes de recharge pour les véhicules électriques à partir de l’année prochaine. Cela a été décidé par le gouvernement britannique. Il note que cela se traduira par l’installation de 145.000 points de charge par an dans tout le pays.

Les nouveaux supermarchés, les bureaux et les grands projets de rénovation seront également couverts par la nouvelle loi. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la stratégie du gouvernement britannique visant à interdire la vente de nouvelles voitures équipées d’un moteur à combustion interne d’ici la fin de la décennie.

« C’est un moment crucial », fait valoir le gouvernement britannique auprès de la BBC. « Un changement de direction était nécessaire. Nous devons adapter notre économie à la révolution industrielle durable. »

Déséquilibre

Toutefois, le parti travailliste, dans l’opposition, a fait remarquer que la nouvelle mesure ne remédie pas à l’énorme déséquilibre géographique des points de recharge disponibles. Il a noté que Londres et le sud-est du pays disposent de plus de points de recharge publics que le reste de l’Angleterre et du Pays de Galles réunis.

« Pourtant, aucune mesure n’est prévue pour résoudre ce problème », affirme Labour. « Aucune aide n’est non plus prévue pour permettre aux familles à faibles et moyens revenus d’acheter une voiture électrique. Rien n’a été dit non plus sur les investissements nécessaires pour construire les gigafactories, usines gigantesques, indispensables à la production de batteries. »

Le gouvernement britannique affirme que la nouvelle loi rendra la recharge électrique aussi facile que faire le plein d’une voiture à moteur à combustion. « De plus, toutes les nouvelles bornes de recharge offriront la possibilité d’un paiement sans contact », précise le document.

Le Royaume-Uni compte actuellement environ 25 000 points de charge, mais l’autorité britannique de la concurrence et des marchés insiste pour que le réseau soit au moins dix fois plus important d’ici la fin de la décennie.

Parking à vélos

Le passage aux véhicules électriques fait partie de la stratégie du Royaume-Uni pour atteindre les objectifs climatiques. Il y a deux ans, le parc automobile britannique représentait 16 % du total des émissions de gaz à effet de serre du pays.

Les ventes britanniques de voitures électriques sont en hausse. L’année dernière, les voitures électriques ont représenté 10 % des ventes totales de voitures au Royaume-Uni, contre 2,5 % il y a trois ans.

Toutefois, le manque d’infrastructures de recharge suscite des inquiétudes. Le groupe de réflexion britannique Policy Exchange a prévenu que le déploiement des bornes de recharge était à la traîne, ce qui fait craindre l’apparition de points noirs dans les petites villes et les zones rurales si l’on ne passe pas à la vitesse supérieure.

Les membres de la commission parlementaire des transports ont également souligné que les consommateurs devaient être protégés contre les tarifs excessifs des bornes de recharge publiques pour voitures électriques. « Charger la voiture à la maison est l’option la plus économique », font-ils valoir.

L’organisation Friends of the Earth a déclaré qu’elle se félicitait de l’annonce du gouvernement britannique, mais a ajouté que les nouveaux logements devraient également inclure des parkings à vélos sécurisés et un accès facile à des transports publics de qualité afin de fournir de réelles alternatives aux déplacements en voiture, et de lutter contre les embouteillages.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20