Ces millionnaires radins

Les temps changent! La presse a toujours aimé faire étalage des folies financières des millionnaires de ce monde plutôt que de s’attarder sur les pratiques économes de certains.

La crise économique semble faire ressortir le côté radin des nantis et certains suivent l’exemple de John Caudwell, milliardaire britannique du cellulaire, connu pour se couper les cheveux lui-même et acheter des vêtements bon marchés. Forbes s’adapte et publie, non, non, pas la liste des 100 premières fortunes du monde, mais la liste des radins millionnaires.

Warren Buffet, par exemple, vit encore dans sa maison achetée 31’500 dollars en 1958 et il préfère manger des burgers et boire du coca plutôt que de faire les frais d’un bon steak et d’un vin millésimé couteux.

Azim Premji,  le magnat indien qui a fait fortune dans l’huile de cuisson préfère conduire une Toyota Corolla, va au travail à pied et choisit des hôtels bon marchés quand il voyage. Le repas de noces de son fils a été servi dans des assiettes en carton et il n’achète que des vêtements non griffés.

Invgar Kamprad, le fondateur d’Ikea qui pèse 31 milliards de dollars, préfère les chemises en jeans. Il a meublé sa maison style Ikea bon marché et il conduit un Volvo de 1993. « Comment pourrais-je conseiller à mon personnel de voyager bon marché si je voyage en classe de luxe ? Je choisis de rester en contact avec la réalité », nous dit Kamprad.

Même si certains millionnaires jurent de vivre de façon économe alors qu’ils collectionnent des voitures de prix et les maisons de vacances, peut-être que désormais l’absence de statu est le nouveau symbole de prestige. 

Lire plus
Marchés