Ce qui change pour votre portefeuille le 1er janvier 2022

Energie, fisc, télécom et éco-chèques… voici les changements qui prendront cours dès le 1er janvier 2022.

1. La facture d’énergie simplifiée

La facture d’énergie sera plus simple et plus claire pour le consommateur à partir du 1er janvier 2022. Un arrêté royal établit désormais les exigences minimales auxquelles doivent répondre les factures et les informations de facturation pour le gaz et l’électricité.

Présentées sur deux pages, les informations seront divisées en cinq sections différentes pour les identifier clairement: « Informations essentielles sur le contrat », « Quoi, où et comment dois-je payer ou récupérer un montant », « J’ai une question », « Comparer les contrats et changer » ainsi que « Gérer sa consommation d’énergie ». Les « petits caractères » seront également supprimés.

Cette simplification doit permettre aux consommateurs de mieux comparer et contrôler leur consommation d’énergie, ce qui était auparavant plus difficile à cause d’un enchevêtrement de charges et de coûts sur la facture énergétique. Selon un rapport de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg), la facture d’énergie actuelle est trop longue et illisible pour de nombreuses personnes, notamment celles en situation de pauvreté énergétique.

2. Interdiction de la reconduction tacite des contrats énergie dormants

Les contrats énergie dormants ne pourront plus être reconduits tacitement à partir du 1er janvier 2022. Les fournisseurs d’énergie devront désormais informer le client et lui proposer un nouveau contrat lorsque celui-ci n’est plus actif ou que son prix diffère du prix actuel de l’énergie.

Un contrat d’énergie dormant est un contrat qui n’est en fait plus disponible sur le marché, mais qui est tacitement renouvelé par le fournisseur. Le consommateur continue donc de payer l’ancien prix. Des clients qui ont bénéficié d’une réduction temporaire en début de contrat sont souvent concernés.

Pour les contrats à durée indéterminée, le fournisseur d’énergie a jusqu’au 1er mars 2022 pour mettre ses pratiques commerciales en conformité avec la nouvelle législation.

3. Proximus et Orange augmentent leurs tarifs

Les clients de Proximus qui disposent d’anciens packs internet-télévision-téléphone et les clients Orange, pour l’internet fixe et la télévision, payeront plus cher leur abonnement à partir du 1er janvier 2022 (Proximus) et du 17 janvier (Orange). En revanche, Telenet n’a pas prévu d’augmentation de ses prix après les avoir augmentés à l’été 2021.

Les clients Proximus disposant des packs internet-télévision « Minimus » et « Familimus/Tuttimus » paieront 1,5 euro de plus par mois, pour atteindre respectivement 62,5 et 73,5 euros mensuels. Pour les forfaits avec téléphonie fixe et télévision, téléphonie fixe et internet et « Start » (téléphonie fixe, internet et télévision), le tarif mensuel augmentera de 1 euro. Ces packs ne sont plus disponibles pour les nouveaux clients ou ne font plus l’objet d’une promotion active. Le montant des forfaits Flex reste lui inchangé.

En outre, l’opérateur augmentera le prix de tous les abonnements Internet hors forfaits de 1 euro par mois pour les particuliers et ceux disposant d’une ligne fixe Proximus qui ne fait pas partie d’un forfait paieront 0,5 euro de plus.

Enfin, le prix d’un deuxième décodeur augmentera lui aussi, passant de 6 à 8 euros par mois, tout comme le produit TV Replay+, qui passera de 5 à 6 euros mensuels. Les prix des abonnements mobiles resteront inchangés.

Chez Orange, les prix des offres Love, Home et Boost seront adaptés. Pour les services incluant l’internet fixe, l’augmentation sera de 2 euros par mois, et pour ceux comprenant l’internet fixe et la télévision, la hausse sera de 3 euros mensuels. Tous les autres prix restent inchangés.

4. Le fisc aura accès aux montants sur les comptes belges

À partir de 2022, les banques actives en Belgique devront communiquer le solde des comptes bancaires et de paiement ainsi que des montants globalisés de certains contrats financiers deux fois par an au Point de contact central des comptes et contrats financiers.

L’objectif est d’aider à la lutte contre la fraude. Le fisc pourra effectivement plus facilement consulter le solde d’un compte bancaire en cas de suspicion de fraude ou de blanchiment d’argent.

« La première communication des soldes et montants globalisés précités devra être effectuée au plus tard le 31 janvier 2022 », précise la Banque nationale sur son site internet.

The Ministry of Privacy, une association belge militant pour la protection de la vie privée, a saisi en juin la Cour constitutionnelle car la mesure enfreint, selon elle, le secret bancaire. Une décision est attendue en 2022.

5. Les éco-chèques peuvent également être utilisés à la ferme ou au marché.

À partir du 1er janvier 2022, les éco-chèques pourront également être utilisés pour acheter des produits auprès des agriculteurs locaux, dans la boutique de la ferme ou sur le marché local. Cette décision a été prise par les partenaires sociaux au sein du Conseil national du travail.

Les éco-chèques ne peuvent être utilisés qu’auprès de vendeurs portant le logo reconnu « Straight from the farm » ou « En direct de la ferme ».

L’extension a été convenue par convention collective de travail le 21 décembre au Conseil national du travail, confirme le syndicat chrétien CSC/ACV. « Les partenaires sociaux espèrent ainsi promouvoir la culture et la vente par le biais de la « chaîne courte ». »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20