Marchés:
Chargement en cours…

MERCREDI 21 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Seulement 24 % des Catalans veulent poursuivre le processus d’indépendance

Logo Business AM

28/11/2017 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

Les résultats des élections partielles qui auront lieu le 21 décembre en Catalogne sont pour le moment très imprévisibles. Mais une chose semble certaine : la majorité des Catalans (76 %) sont en faveur d’un arrêt temporaire du processus d’indépendance. Ce dernier a été mis en branle en 2012 par l’ancien président Arthur Mas. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par le journal El País.

Seulement 24 % de la population veut reprendre le processus de séparation d’avec l’Espagne. Non seulement les familles politiques traditionnelles veulent se débarrasser de l’agenda nationaliste, mais de plus, on observe une certaine lassitude au sein même du mouvement en faveur de l’indépendance. Dans le parti séparatiste et anticapitaliste CUP, seulement 56 % des sympathisants sont désireux de poursuivre la stratégie des 5 dernières années. Au sein de Junts per Catalunya (PDeCat), la liste du président déchu Puigdemont, 58 % veulent poursuivre le processus, tandis que dans le mouvement ERC du vice président Oriol Junqueras, cette proportion grimpe à 63 %.

71 % des personnes interrogées souhaitent que Madrid et la Catalogne négocient un accord après les élections dans lequel L’Etat du Nord demeurerait une partie de l’Espagne. 56 % sont convaincus que cela se produira.

La majorité des catalans trouvent la situation politique et économique « mauvaise »

80 % des personnes interrogées pensent que la situation politique en Catalogne est « mauvaise ». Cela n’est pas si étonnant compte tenu de la destitution du gouvernement et de l’incarcération d’un certain nombre d’hommes politiques sur des accusations de sédition et d’abus de fonds publics. En outre, le président déchu et 4 de ses ministres se sont volontairement exilés à Bruxelles.

Ce pessimisme s’étend aussi à l’économie. 54 % jugent la situation économique de la Catalogne comme « mauvaise», même si les indicateurs économiques ont été positifs jusqu’en septembre. Mais depuis le référendum du 1er octobre, plus de 2500 entreprises ont quitté la Catalogne.

A noter : seulement 29 % des catalans interrogés se sentent suffisamment informés sur les conséquences de l’indépendance.

45 % suffiront-ils pour l’indépendance ?

Un sondage réalisé par le journal La Vanguardia a révélé ce mois-ci que les séparatistes catalans ne recueilleraient pas 50 % des voix au cours des élections du 20 décembre, comme il y a 2 ans. Les 3 partis CUP, ERC CUP et PdeCAT n’obtiendraient que 45 % des voix et de 66 à 69 sièges. Il pourrait donc soit en manquer 1 ou 2, ou la majorité serait atteinte de justesse, car elle est fixée à 68 sièges.

A première vue, cela va se jouer à pile ou face. Toujours selon le sondage, un Catalan sur 5 est encore indécis aujourd’hui.


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    40.722.497
  • Nombre
    de décès
    1.123.951
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    240.159
  • Nombre
    de décès
    10.489
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks