Le cannabis médical au secours de l’économie de Porto Rico

Le cannabis médical pourrait devenir un pilier important de l’économie de Porto Rico, a expliqué durant une conférence de presse Ingrid Schmidt, porte-parole de la Puerto Rico Medicinal Cannabis Association.

Le cannabis médical pourrait devenir un pilier important de l’économie de Porto Rico, a expliqué durant une conférence de presse Ingrid Schmidt, porte-parole de la Puerto Rico Medicinal Cannabis Association.

Selon Schmidt, grâce à l’industrie de la marihuana, le gouvernement de Porto Rico pourrait gagner des millions de dollars de recettes fiscales. Dans ce pays, au cours des deux prochaines années, 100.000 patients devraient être traités à l’aide de cannabis médical.

Via la réglementation du secteur en vigueur depuis fin 2015, les taxes appliquées par le gouvernement aux entreprises de cannabis médical ont totalisé environ 2,7 millions de dollars.

Plantations

Le gouvernement de Ricardo Rossello, le gouverneur de Porto Rico, travaille à un projet de loi visant à créer un cadre réglementaire pour la production et la vente de cannabis médical. Depuis deux ans, le secteur de la marihuana médicale est réglementé par plusieurs décrets émis par le gouverneur antérieur, Alejandro Garcia Padilla. Par le biais de taxes sur le cannabis médical, Padilla voulait redresser l’économie locale, confrontée à des problèmes majeurs.

Selon Schmidt, depuis la fin de l’année dernière, les entrepreneurs locaux ont investi des millions de dollars dans le secteur, ce qui est susceptible de contribuer à atténuer la situation désastreuse des finances publiques de Porto Rico.

Depuis lors, plus de 100 entreprises ont demandé des licences en vue d’entamer des activités de conversion, de transformation ou de distribution de marihuana.

« Ces entreprises ont investi des centaines de millions de dollars pour lancer leurs propres opérations sur l’île. »

Le ministère de la Santé de l’île a accordé des licences à cinq entreprises pour la culture du cannabis médical. Les sept municipalités exploitant leurs propres plantations de marihuana ont déjà payé environ 400.000 dollars d’impôts.

Porto Rico est confronté à une dette de plus 70 milliards de dollars.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20