La Californie va connaître un méga tremblement de terre, avertissent des scientifiques

La Californie va à nouveau connaître un important tremblement de terre, a averti la séismologue Lucy Jones dans le Los Angeles Times. Toutefois, la population peut prendre des mesures afin de se protéger. Selon Jones, il est essentiel que le public et les autorités parviennent à surmonter la peur qui les paralyse et à vaincre leur déni afin de prendre des mesures adéquates.L’année prochaine, des scientifiques et l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis vont dévoiler un nouveau système d’alerte sismique via smartphones et ordinateurs.La peur des tremblements de terre fait partie de la vie de tous les jours en Californie. Le public éprouve de l’anxiété de différentes façons. La peur pousse certaines personnes à prendre des mesures pour se protéger. Chez d’autres, elle peur provoque le déni, une sorte d’ignorance volontaire qui les pousse à ignorer le danger jusqu’à ce que le sol commence à bouger.« L’inconnu et l’imprévisible crée la peur », explique Lucy Jones. « Nous avons évolué de sorte que nous avons peur du hasard. Nous essayons donc, nous scientifiques, de trouver des modèles et des réponses. »

Conseils

Au cours des dernières années, plusieurs villes de Californie ont pris des mesures importantes afin de rénover de nombreux bâtiments vulnérables. A Los Angeles, la première phase d’un système d’alerte devrait voir le jour l’année prochaine. La mise en place de ce système est prévue depuis de nombreuses années, mais elle pourrait être retardée à cause des économies budgétaires prévues par Donald Trump, explique le journal.« Une tragédie peut survenir lorsque, contrairement aux scientifiques, le public n’a pas conscience des risques », explique Jones. Celle-ci rappelle qu’il y a plusieurs années, la ville japonaise d’Otsuchi a été ravagée par un tsunami, celui-ci ayant fait plus d’un millier de morts car les autorités avaient ignoré les avertissements.« La ville était considérée comme sûre derrière le mut anti-tsunami de près de 7 mètres alors que les experts avaient prévu un tsunami de plus de 5 mètres. Par conséquent, on n’a pas jugé nécessaire d’évacuer la population à un niveau supérieur, tel que recommandé par les experts. Le tsunami a été plus fort que prévu et les vagues ont dépassé le mur anti-tsunami. »Selon la séismologue, il est nécessaire de renforcer ou démolir les bâtiments vulnérables. « Un certain coût est inévitable », souligne-t-elle. Ce coût peut être consacré à des mesures de prévention et de rénovation. 

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20