Bientôt l’Apocalypse? Dans la dernière droite avant la fin des temps…

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Nous sommes dans la dernière ligne droite avant la date du 21 Décembre 2012, qui est, pour les anciens Mayas, le dernier jour du treizième baktun, un cycle de 144.000 jours. La fin du treizième baktun, correspondrait ainsi à la fin d’un cycle total de création, ce qui a été interprété comme la fin du monde.

En Chine et en Russie, on commence à stocker de la nourriture, et aux Etats Unis, les ventes de caves et autres abris de survie sont en plein boom. En France, le village de Bugarach, dans les Pyrénées, a drainé des hordes de gens qui croient en la fin du monde. Le village est situé près de la ville de Carcassonne, à proximité d’un pic montagneux dont certains pensent qu’il sera épargné par les extraterrestres, et par l’Apocalypse. Le village était devenu le lieu de rassemblement de gourous, membres de sectes et autres guérisseurs en tous genres, et par précaution, la préfecture de Carcassonne a interdit l’accès au pic entre le 19 et le 23 décembre.

On ne sait pas exactement ce qui devrait se produire le 21 Décembre. Certains affirment qu’il y aura une collision entre la Terre et Nibiru, une planète légendaire, d’autres évoquent la chute d’une comète, enfin, pour d’autres, la Terre sera victime d’une tempête solaire.

En Russie, un moine tibétain a confirmé la fin du monde dans un journal local de Omutninsk, dans la région de Kirov. Les gens se sont rués sur des produits allant du kérosène, des torches, des bouteilles thermos jusqu’au sel. Des kits de ‘fin du monde’, comprenant de la vodka, un savon et un morceau de corde, s’arrachent comme des petits pains. Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a dû intervenir pour exprimer son scepticisme : « Je ne crois pas à la fin du monde. Au moins, pas cette année« , a-t-il déclaré.

Au Chili et en Amérique du Sud, un travailleur sur quatre a demandé à prendre une journée de congé le 21 Décembre, tandis que 33% ont demandé un acompte sur leur salaire de Décembre, rapporte le journal chilien Puranotocia.cl.

En Chine, où le livre de prophéties le plus populaire, le Tui Bei Tu du 7ème siècle, ne parle pas d’une fin du monde, on assiste tout de même à une vague de paranoïa depuis la diffusion du film américain « 2012 », où il était question de l’apocalypse, et de la construction d’arches pour sauver une infime partie de l’humanité. Dans la province du Sichuan, les gens achètent des bougies, et on commence à voir de pénuries depuis que des messages sont apparus sur l’équivalent chinois de Twitter, Sina Weibo, évoquant trois journées de ténèbres à l’arrivée de l’apocalypse. A Shanghai, la police a été obligée d’émettre un avis selon lequel « La fin du monde est une rumeur » suite à la multiplication d’escroqueries. Dans près de 25 foyers, des gens auraient remis leurs économies à des escrocs leur demandant un dernier acte de charité avant la fin du monde.

Les intentions de suicide se multiplient. David Morrison, un astronome de la NASA, a indiqué qu’il avait reçu des messages de gens, la plupart du temps d’enfants, qui lui expliquent qu’ils ont tellement peur de la fin du monde qu’ils ne mangent plus, ne dorment plus, et envisagent même le suicide. Ces derniers jours, la NASA a publié une page de questions/réponses sur son site pour réaffirmer que Nibiru n’existe pas et que la fin du monde n’aura pas lieu le 21 décembre prochain. Mais ce faisant, elle alimente les croyances des théoriciens de la conspiration qui prétendent que l’agence spatiale fait partie d’un vaste complot ourdi dans le but d’éviter la panique.

Fnalement, très peu écoutent ce que disent les vrais experts Mayas à propos de la date du 21 Décembre. Pour le Grand Ancien Maya Wakatel Utiw, qui dirige le Conseil des Anciens Mayas, et des tribus Xinca et Garifuna, la fin du calendrier maya n’a rien à voir avec la fin du monde, et selon lui, la date du 21 Décembre de cette année pourrait même ne pas être la fin du cycle du calendrier. Le prêtre Maya Jose Manrique Esquive estime que plutôt que de correspondre à la fin du monde, cette date pourrait même correspondre à la transition vers des temps meilleurs pour l’humanité.

Des archéologues ont d’ailleurs récemment trouvé des calendriers mayas qui dépassaient 2012 de plusieurs millénaires. Ces millénaires ont peut être déjà débuté, si l’on en croit le Pape. Il a en effet récemment indiqué qu’il y avait eu une erreur de calcul qui fait qu’en réalité, nous ne serions pas en Anno Domini (AD) 2012, mais en AD 2016…

Plus
Lire plus...
Marchés