‘Barcelone a totalement perdu le contrôle du tourisme’

Barcelone doit être protégée des inconvénients du tourisme. C’est ce qu’a décrété Ada Colau, le nouveau maire de la ville catalane. Le secteur du tourisme de Barcelone a pendant un certain temps redouté l’arrivée à la mairie de cette militante de  41 ans, membre du parti Barcelone Comu.

Colau était en effet déjà connue pour sa lutte contre les expulsions des résidents devenus incapables de payer les échéances de leur prêt hypothécaire, et au cours de la période qui avait précédé les élections, elle avait ouvertement affirmé que d’importantes restrictions devraient être imposées en matière de tourisme pour protéger la qualité de vie de la population locale.

Barcelone a un besoin crucial du tourisme, qui lui permet de générer 14% de son PIB. « Cependant, seule une partie des habitants profite des avantages des activités touristiques», dit Ada Colau. « Beaucoup ne connaissent que les nuisances liées à l’afflux massif des visiteurs ». « Le modèle touristique de Barcelone est complètement à la dérive, et la ville a perdu tout contrôle. Ce problème dure depuis de nombreuses années. La municipalité aurait dû intervenir beaucoup plus tôt ». Avant les élections, Colau avait participé à des réunions avec les hôteliers et les agences de voyage pour trouver des solutions.

Colau a donc décidé d’imposer un moratoire pour que la ville n’attribue plus aucun permis de construction pour de nouveaux hôtels. De même, un certain nombre d’autorisations accordées antérieurement ont été révoquées. Colau souhaite que tout nouveau projet soit examiné isolément à l’avenir, pour étudier son intérêt pour la collectivité.

La location d’appartements aux visiteurs, notamment dans le cadre d’initiatives telles que Airbnb, est particulièrement visée. L’objectif est de faire en sorte que les habitants de Barcelone ne soient plus confrontés avec les nuisances du tourisme que dans les lieux touristiques. L’été dernier, des conflits ont éclaté dans un certain nombre de quartiers entre les résidents locaux et les locataires temporaires bruyants.

Mais le maire veut également mieux répartir les nouveaux hôtels sur les différents quartiers. Dans des quartiers comme Ciutat Vella et Eixample, presque tous les immeubles ont été transformés en hôtels. D’après Colau, la pression des hôtels devrait être distribuée sur l’ensemble de la ville. En outre, le maire veut que les recettes fiscales liées au tourisme soient mieux utilisées.

L’année dernière, ces taxes ont généré 21 millions d’euros de revenus pour le gouvernement de la Catalogne. Seulement 7% de ce montant ont été reversés à Barcelone. La plus grande part de ces revenus est utilisée pour la promotion du tourisme, mais Colau souhaite qu’elle soit désormais employée à réduire les nuisances du tourisme pour les Barcelonais.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20