Bannon fait des révélations fracassantes sur l’entourage de Trump

« Ils vont casser Don Jr. comme un œuf à la télévision nationale »

Steve Bannon, l’ancien conseiller du président américain Donald Trump, se laisse aller à des confidences explosives sur le « inner circle » (le cercle des proches du président) dans le livre « Fire and Fury » de l’auteur Michael Wolff,  qui sera publié la semaine prochaine. Il y revient notamment sur la fameuse rencontre de la Trump Tower entre le fils du président et un groupe de Russes au cours de la campagne présidentielle américaine de 2016.

Le journal britannique The Guardian a pu se procurer l’ouvrage et en a publié mercredi un certain nombre de citations particulièrement croustillantes, provenant toutes de Bannon. Ce dernier est retourné travailler pour le site « d’alt-right » Breitbart après avoir quitté/ été congédié de la Maison Blanche.

Bannon a qualifié la réunion qui avait eu lieu en juin 2016 à la Trump Tower sur la demande du fils aîné du président, Don Trump Jr. de «trahison » et d’« antipatriotique » :

« Les trois responsables de la campagne ont pensé que ce serait une bonne idée de rencontrer un gouvernement étranger à l’intérieur de la Trump Tower dans la salle de conférence du 25e étage sans avocats. Ils n’avaient pas d’avocats. Même si vous pensez que ce n’était pas de la trahison, ou antipatriotique, ou quelque chose de mal, et il se trouve que je pense que c’est tout cela à la fois, vous auriez dû appeler le FBI immédiatement ».

Selon Bannon, Don Jr. sera cassé comme un œuf à la télévision nationale » [Quand il sera soumis à une audition publique par le Sénat].

« Vous comprenez où cela va aboutir. Il ne s’agit que de blanchiment d’argent. [Le Procureur spécial] Mueller a d’abord choisi le [procureur Andrew] Weissmann et ce dernier est spécialisé dans les affaires de blanchiment d’argent. Leur chemin pour planter Trump passe exactement par Paul Manafort, Don Jr. et Jared Kushner … C’est on ne peut plus clair ».

« La merde de Jared Kushner »

Selon le Guardian, « Le mois dernier, on a rapporté que les procureurs fédéraux avaient réclamé des informations financières à la Deutsche Bank. La banque allemande a prêté des centaines de millions de dollars à l’empire immobilier Kushner. Bannon poursuit ainsi : + ça passe par la Deutsche Bank et toute la merde de Kushner. La merde de  Kushner est bien grasse. Ils foncent droit dessus. Ils vont passer le rouleau compresseur sur ces deux gars-là [Kushner et Donald Trump Jr.} et leur dire « ou vous  coopérez avec vous, ou tout est fini pour vous »+ ».

AFP PHOTO / SAUL LOEB

« Un ouragan de force 5 »

Bannon a une dernière saillie intéressante pour décrire ce qu’il pense de l’insouciance des proches de Trump à l’égard de l’enquête qui suit son cours, parce qu’ils estiment qu’ils ne peuvent être accusés de quoi que ce soit :

« Ils sont assis sur une plage et ils tentent de stopper un ouragan de force 5 »

 

Trump : « Steve a non seulement perdu son emploi, mais aussi son esprit »

« Bannon n’a rien à voir avec moi, ni avec la présidence. Quand il a été limogé, il a non seulement perdu son emploi, mais aussi son esprit. […] Maintenant qu’il est seul, Steve commence à apprendre que gagner n’est pas aussi facile que cela semble l’être avec moi. Steve n’a quasiment rien à voir avec notre victoire historique, qui a été fournie par les hommes et les femmes oubliés de ce pays. En revanche, Steve est totalement responsable de la perte d’un siège au Sénat en Alabama, qui était tenu depuis 30 ans par les républicains. Steve ne représente pas ma base – il n’y a que lui qui compte pour lui. »

La guerre ouverte entre Trump et Bannon ne devrait pas surprendre. Bien avant que Trump devienne président et que Bannon devienne son directeur de campagne, Ben Shapiro, un ancien employé de Breitbart, avait décrit Stephen Bannon de la manière suivante :

«C’est une personnalité méchante, vindicative, tristement célèbre pour agresser verbalement ses amis supposés et menacer ses ennemis. (…) Il tentera de détruire toute personne qui entravera ses ambitions infinies, et il utilisera toute personne plus grande que lui – Donald Trump, par exemple – pour parvenir à ses objectifs. Bannon sait que dans le “Game of Throne” (‘jeu pour le trône’), on gagne ou on meurt. Et il n’a certainement pas l’intention de mourir. Il tuera tout le monde avant ».

CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20