Les autocrates ont-ils un avenir ? Calculez seulement…

En début de semaine, le Times of London a qualifié le sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui s'est ouvert jeudi à Samarkand, en Ouzbékistan, de "réunion de dictateurs anti-occidentaux". Mais cette réunion est bien plus que cela.

Bien sûr, les Britanniques n'ont pas tort. La présence de pays comme la Chine, la Russie, l'Inde, le Pakistan, l'Iran et la Turquie, ainsi que de régimes peu attrayants comme la Biélorussie, la Mongolie, le Tadjikistan et d'autres, l

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20