Aucunement découragés par la crise crypto, ces « banquiers de Bitcoin » misent même sur les prêts

Naturellement affectée par le marché baissier, la crypto-banque Silvergate Capital souffre moins que ses congénères de l’industrie des actifs numériques. Comment y parvient-elle ? En gérant apparemment mieux ses bitcoins.

« C’est le moment idéal pour être un banquier de Bitcoin », avait affirmé en avril dernier Alan Lane, CEO de Silvergate Capital, au moment où les résultats de son entreprise dépassaient les attentes des analystes. Le crypto winter n’avait pas encore jeté un froid sur le marché. Depuis, les difficultés éprouvées par Terra, Celsius et consorts, ont affaibli les cours et logiquement mitigé les prévisions des spécialistes.

Et pourtant, Silvergate a connu « un autre trimestre solide à la lumière du contexte difficile auquel est confronté l’écosystème des devises numériques », s’est de nouveau réjoui le banquier adepte du BTC, épinglant des volumes de transactions records.

Le marché baissier n’a pas fini de plumer certains acteurs. Et Alan Lane ne fanfaronne pas, bien conscient de la longue liste de risques capables de bouleverser les performances futures de sa crypto-banque californienne. Guerre en Ukraine, variants du coronavirus, politiques monétaires de la Réserve fédérale américaine, réglementations…

D’avis d’analystes, Silvergate se distingue justement pour l’instant par la qualité de sa gestion des risques, ce qui lui a permis de ne pas subir de dépréciation de ses positions financières malgré l’instabilité du marché et la série de défauts de paiement frappant d’autres prêteurs dans le secteur crypto.

D’ailleurs, le CEO de la crypto-banque reste particulièrement optimiste quant à l’utilisation du bitcoin dans sa solution de prêts personnalisés. Au travers de son service Silvergate Exchange Network (SEN) Leverage, l’enseigne veut maximiser l’accès aux capitaux en proposant des emprunts en dollars garantis en BTC.

Récemment, Silvergate a utilisé son programme SEN Leverage dans un prêt à terme de 205 millions $ accordé à MicroStrategy, la firme d’analyse commerciale de Michael Saylor devenue célèbre pour ses investissements massifs dans le bitcoin. Cet argent frais a permis à MicroStrategy d’acheter… plus de BTC.

L’actuelle déroute des cryptos fait office de test de résistance pour le modèle d’affaires de Silvergate Capital. Contrairement aux autres acteurs dont les activités de lending ont capoté, la banque américaine exige d’emblée une sur-collatéralisation.

Ensuite, au gré des turbulences du marché, Silvergate peut décider pour le compte de ses clients de liquider certaines positions en bitcoin si nécessaire. À l’inverse, l’emprunteur peut rembourser son prêt ou injecter plus de bitcoins en garantie.

« Nous pensons que cela fait partie des meilleurs prêts que nous ayons jamais accordés, et nous voulons continuer à les développer », a assuré Alan Lane à CoinDesk.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20