Attention au “100% cachemire” : peut contenir du rat

C’est un fait largement connu au sein de l’industrie du cachemire ; on estime que 25 à 30% des articles étiquetés “100% cachemire”, contiennent en réalité 50-60% de cachemire et 40-50% de laine de mouton ou de yack. Certains utilisent même de l’acrylique ou du polyester et il y a eu un cas, en Italie, où un mélange de fourrure de rat et de viscose avait remplacé le cachemire. C’est Selina Scott, ancienne présentatrice de la télévision britannique, qui a rendu le problème public en enquêtant sur l’industrie, alors qu’elle projetait de lancer sa propre marque éthique de cachemire: « C’est un fait bien connu du secteur qu’une partie du commerce du cachemire est corrompue », dit-elle, ajoutant qu’elle ne pense pas qu’il soit possible de trouver de l’authentique cachemire bon marché et que le commerce de contrefaçon portait atteinte aux éleveurs de chèvres cachemire en Mongolie, en raison d’une baisse de la demande pour la laine cachemire de haute qualité. « Le secteur s’est lancé dans une course pour faire baisser les prix », indique-t-elle.

Pas assez de chèvres

La production mondiale totale se monte à environ 7,5 millions par an. « Il n’y a pas assez de chèvres pour produire la quantité de cachemire qui est vendue », explique Malcolm Campbell, directeur exécutif de Cloth of King à Fife. « La plus grande partie du cachemire en vente en tant que “100% cachemire” intègre un certain pourcentage de laine modifiée », affirme-t-il, ajoutant que les usines en Chine utilisent une machine pour étirer la laine, qui peut également être utilisée pour affiner les fibres de laine. Celles-ci sont ensuite mêlées au cachemire, et les tricots produits avec cette fibre sont étiquetés “100% cachemire”. « Ce problème existe depuis des années, mais personne ne veut en parler, parce que ceux qui sont au courant font partie du secteur. C’est très répandu. Ce n’est pas nécessairement de la faute des firmes de prêt à porter, parce que ce sont de jeunes acheteurs qui n’ont pas une expérience suffisante, et ils ne peuvent se permettre de tester tous les produits », explique un autre expert du secteur. 

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20