Après une année record, les ventes de fromage à raclette retrouvent leur rythme habituel

En 2020, bloqués chez eux et privés de sortie pour les fêtes, les Français s’étaient rués sur les appareils à raclette et sur le fameux fromage suisse. Un engouement qui s’est résorbé cette année, malgré des chiffres de vente très corrects, selon les firmes spécialisées dans l’outillage festif.

C’est sans doute un peu décevant pour les producteurs de cet incontournable produit de saison, mais il fallait bien que cela arrive : les ventes de fromage à raclettes sont revenues à un niveau ordinaire en 2021, malgré une croissance continue du secteur. Un chiffre qui tranche, si l’on peut dire, avec les chiffres hallucinants de l’année précédentes, signale BFM Business : en 2020, les Français, bloqués chez eux par la pandémie et alors que les restaurants demeuraient fermés durant les fêtes, s’étaient véritablement rués sur ce fromage traditionnellement produit en Suisse.

8 Français sur 10 sont équipés

Alors que les Français engloutissent 65.000 tonnes de ce fromage chaque année, en 2020 les ventes d’appareil avaient grimpés de plus de 300% chez Darty en novembre par rapport à l’année précédente, et de 100 à 200% au même moment du côté de Boulanger.

Mais cette année, si les chiffres restent bons, cet engouement généralisé s’est estompé : les ventes en valeur de fromage pour raclette au libre-service des grandes et moyennes surfaces reculent de 4,7% en octobre-novembre par rapport à la même période en 2020, mais grimpent de 4,1% par rapport à 2019. De même pour les appareils à raclette: le marché a gagné 12,6% entre janvier et octobre 2021 en termes de vente, une croissance similaire à celles enregistrées depuis quelques années. Il faut dire que, fort logiquement, la majorité des ménages français ayant craqué pour un appareil en 2020 le possède encore un an après.

Le plat préféré des Français

« Nous sommes revenus à un rythme de croissance normal », confirme Ariane Chauvelle, responsable marketing France pour l’électroménager culinaire du groupe Seb (Tefal). « La croissance du marché pour ce type d’appareil et le ‘fait-maison’ de manière générale est structurelle, ce n’est pas lié au coronavirus. Il y a eu un pic des ventes en 2020 mais si on prend un peu de recul, on observe 13% de croissance annuelle en moyenne ces dernières années »

L’engouement pour la raclette -le plat- ne faiblit en tout cas pas, en France : il a été élu plat favori des Français selon les extraits d’un sondage Sociovision pour TF1, publié par Le Parisien en ce 13 décembre, journée mondiale de la raclette. La raclette arrive ainsi devant le foie gras (2e), la galette bretonne (6e), le cassoulet (7e) ou encore l’aligot (14e). On notera que de manière générale, les Français ne semblent pas attirés par les mets les plus diététiques, mais qu’au contraire, la gastronomie des fêtes de fin d’année reste très appréciée.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20