Après les toilettes publiques transparentes, le Japon invente la toilette holographique

Le dispositif permet d’enclencher les boutons sans contact. Credit : Murakami.

Deux firmes japonaises ont mis au point une technologie inédite pour résoudre un problème fréquemment rencontré dans les toilettes publiques.

Une fois déparqué au Japon, on est toujours surpris par la propreté exceptionnelle des toilettes publiques et par leur concentré de technologie, allant des bruitages aux sièges chauffants. Elles ont cependant donné du fil à retordre aux Japonais durant la pandémie : leurs multiples boutons représentent des vecteurs importants de contamination.   

Au Japon, toutes les toilettes sont équipées de plusieurs boutons différents à enclencher à chaque utilisation. Crédit : Murakami Corporation

Pour contourner ce problème, les entreprises Murakami Corporation et Parity Innovations ont inventé un dispositif de commande holographique. Il minimise les risques de contaminations et permet une utilisation des boutons sans contact.

Comment ça marche ?  Le mécanisme est équipé de capteurs infrarouges qui permettent l’enclenchement d’une action liée à un bouton. Les commandes pourraient aussi proposer des traductions pour les touristes étrangers qui ignorent souvent comment utiliser ces toilettes. 

L’hologramme pourrait aussi prochainement remplacer les mécanismes comme les digicodes, les boutons d’ascenseurs, les distributeurs d’argent et être utilisé dans tous les espaces publics.

À ce stade, Murakami Corporation aurait déjà fourni des prototypes à différents hôpitaux du pays pour qu’ils les testent.

Ce dispositif peut sembler davantage être un concept qu’un produit fini, mais  les concepteurs espèrent pouvoir démarrer la production de masse des commandes holographiques en 2022.