Après les seins, la nouvelle tendance montante de la chirurgie esthétique, c’est le menton

Après les fesses de Pippa Middleton, la nouvelle tendance de la chirurgie plastique, c’est un menton plus volontaire. Les interventions d’implants de mentons, que les chirurgiens appellent « chinplants » aux États-Unis, ont augmenté de 71% en 2011, davantage que le nombre de chirurgies mammaires, de liposuccions et d’injections de Botox combinés. Selon les experts, cette tendance est en partie liée à l’utilisation accrue de la vidéoconférence sur le milieu de travail, qui conduit les employés à se pencher davantage sur leur physique. En 2011, plus de 20.000 interventions ont eu lieu aux États-Unis. Les patients sont généralement âgés de plus de 40 ans, mais on assiste aussi à une augmentation des patients dans la vingtaine. Au Royaume-Uni et en Europe, la procédure est encore assez rare, mais elle commence à connaitre un regain d’intérêt, et les chirurgiens s’attendent à assister à la même hausse qu’aux États-Unis.

Les deux actes de chirurgie les plus fréquents sont la génioplastie, pour réduire un menton important, et la chirurgie corrective maxillo-faciale, pour modifier la position de la mâchoire. L’intervention coûte près de 3.600 euros en moyenne, et elle ne dure généralement pas plus de quelques heures. Les patients peuvent en général rentrer chez eux le jour même.

Le président de l’Organisation américaine des chirurgiens plasticiens (ASPS), le Dr Malcolm Roth, explique que cette nouvelle tendance répond au besoin des gens de conserver la jeunesse de leurs traits, parce que la région du menton et de la mâchoire sont parmi les premières zones du visage où le vieillissement commence à se manifester. Mais les chirurgiens voient aussi apparaître des personnes appelées à communiquer de plus en plus en vidéo-conférence sur des chats privés mais surtout au travail, et qui déplorent que la ligne de leur mâchoire n’est pas aussi nette qu’ils le voudraient. Le Dr Darrick Antell, un médecin ASPS de New York, qui a étudié les profils de chefs d’entreprise, a observé qu’en moyenne, ils étaient plus grands mais aussi plus séduisants que la plupart des gens, et qu’ils étaient généralement dotés d’un menton plus fort. Du coup, les gens associent inconsciemment un menton plus fort avec l’autorité, la confiance en soi et la fiabilité.

D’autres procédures chirurgicales ont le vent en poupe aux Etats-Unis : l’augmentation des lèvres qui ont augmenté de 49% en 2011 par rapport à 2010, les implants de joues (+47%), et dans une moindre mesures, les interventions sur l’aspect de la peau (laser et injections). 

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20