Après le métavers, Meta s’intéresse désormais aux NFT

Les NFT, ces fameux « non-fungible token » qui ont le vent en poupe depuis plusieurs mois, pourront prochainement être importés sur Instagram. Meta, la société mère du réseau social, souhaite en effet s’ouvrir à ces jetons non fongibles.

L’entreprise de Mark Zuckerberg ne tenterait-elle pas de se défaire de son image de has-been ? Il semblerait bien. Après avoir annoncé son tournant vers le métavers, prochaine révolution d’Internet, Meta, ex-Facebook, souhaite désormais s’ouvrir aux NFT. Mark Zuckerberg lui-même a indiqué que ces jetons pourront être importés sur Instagram, rapporte Engadget.

Il a également indiqué lors d’une session South by Southwest qu’ »au cours des prochains mois », les utilisateurs d’Instagram auront « la possibilité d’apporter certains de [leurs] NFT, espérons qu’avec le temps, [ils pourront] créer des choses dans cet environnement. »

Une affirmation du grand patron de Meta qui ne laisse donc aucun doute sur l’ouverture prochaine du réseau social aux NFT, confirmant ainsi la rumeur qui circulait à ce sujet. L’année dernière, le responsable d’Instagram, Adam Mosseri, avait déjà indiqué que ses équipes « exploraient activement les NFT », sans plus.

En quoi l’intégration NFT consistera-t-elle exactement ?

En janvier dernier, un rapport a permis d’avoir une idée de ce vers quoi Meta voulait aller. Il était notamment question d’utiliser un NFT comme photo de profil, mais aussi, et surtout de créer des NFT sur la plateforme. Des discussions concernant la création d’un véritable marché avaient également eu lieu.

Durant sa prise de parole, Mark Zuckerberg a confirmé les deux premières fonctionnalités, sans pour autant entrer dans les détails. On ne sait d’ailleurs pas exactement ce à quoi correspondra la création de NFT sur la plateforme. Doit-on s’attendre à ce que des commentaires populaires sur Instagram deviennent des NFT ? Possible.

Une future intégration dans le métavers ?

L’intérêt de Meta pour les NFT n’a rien de surprenant en soi. Les deux reposent sur la blockchain et les NFT pourront avoir une utilité dans le monde virtuel que développe Meta. Il serait notamment question de transformer la tenue de son avatar en NFT et de l’emporter partout dans le métavers.

« Un tas de choses techniques qui doivent être résolues avant que cela ne se produise vraiment », a tout de même indiqué Mark Zuckerberg. Et il n’a pas tort. Le fait est que le principe même de métavers est encore aujourd’hui incompris par beaucoup, de même que l’intérêt d’un tel projet. Même constat du côté des NFT, ces objets numériques ne sont compris que par ceux qui prennent part au marché. Et encore.

Mais l’intégration des NFT sur Instagram devrait arriver bien avant cela. Le réseau social ne sera d’ailleurs pas le premier à sauter le pas. Twitter autorise depuis un moment déjà ses utilisateurs à définir un NFT qu’ils possèdent comme photo de profil. Reste à voir si les gens suivront.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20