Marchés:
Chargement en cours…

MERCREDI 21 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Amsterdam interdit les nouvelles boutiques touristiques (et les boutiques touristiques s’en réjouissent)

Logo Business AM

17/10/2017 | Audrey Duperron | 3 min de lecture

Il faut mettre fin à la prolifération des boutiques touristiques dans le centre d’Amsterdam. C’est ce qu’a affirmé  Kajsa Ollongren, échevin de la capitale néerlandaise. Le conseil municipal d’Amsterdam s’est senti contraint d’instituer un moratoire sur l’ouverture de nouvelles boutiques touristiques. Selon Ollongren, Amsterdam réalise ainsi une première mondiale avec cette initiative.La maire dit être consciente qu’un certain nombre de partis peuvent vouloir contester cette mesure devant un tribunal, mais elle ajoute que l’équipe municipale s’est parfaitement couverte sur le plan juridique. Le conseil municipal s’est aussi assuré du soutien de l’industrie touristique dans cette affaire.Amsterdam est confrontée à certains aspects négatifs du succès de son tourisme. Le flot de visiteurs au centre-ville a conduit à la formation d’une monoculture de boutiques touristiques et de sociétés de restauration favorisant une consommation rapide.On recense déjà 85 magasins d’alimentation et 195 entreprises du tourisme dans les quartiers des prostituées  et d’autres quartiers très fréquentés du centre d’Amsterdam. Selon Ollongren, cela a amené un déséquilibre dans le monde commercial d’Amsterdam.Les secteurs qui se concentrent sur le tourisme ont en effet continué à se développer au détriment des services pour les habitants, entre autres. La capitale néerlandaise tente depuis un certain temps de freiner les impacts négatifs du tourisme. Ainsi, un moratoire a aussi été imposé aux nouveaux hôtels dans le centre d’Amsterdam.De plus, on tente de réduire le niveau d’activité des établissements nocturnes. Pour limiter les impacts négatifs du tourisme, les vélos festifs ont également été interdits dans les rues de la métropole néerlandaise.L’interdiction d’ouverture de nouvelles boutiques touristiques a été préparée en secret et votée à huis clos. Selon Kajsa Ollongren, cette discrétion était nécessaire. Il fallait en effet empêcher les spéculateurs d’essayer d’exploiter cette future interdiction pour ouvrir très rapidement de nouveaux magasins.La nouvelle interdiction porte notamment sur les commerces qui proposent la location de vélos, la vente de gaufres et la distribution de billets.Au sein de l’industrie du tourisme, on a accueilli favorablement la nouvelle mesure en général. Les ouvertures constantes de nouveaux commerces contribuaient à durcir la concurrence, ce qui portait atteinte à la rentabilité des commerces existants.


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    40.776.541
  • Nombre
    de décès
    1.124.668
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    240.159
  • Nombre
    de décès
    10.489
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour