A cause de mesures sanitaires intenables en Chine, un avion fait demi-tour en plein vol

Une fois que l’avion qui reliait les Etats-Unis à la Chine avait décollé, la compagnie s’est rendu compte que de nouvelles mesures de nettoyage des avions, à l’aéroport, allaient causer beaucoup trop de retards. Le vol a alors fait demi-tour. La Chine renforce ses mesures sanitaires à l’approche des Jeux olympiques d’hiver.

Le vol opéré par la compagnie Delta partait de Seattle, dans le nord-ouest des États-Unis, pour Shanghai. Et en plein vol, il a fait demi-tour. En raison : un changement dans les règles de nettoyage des avions, à l’aéroport d’arrivée, qui auraient causé des retards trop importants si l’avion avait continué sa route.

Une situation qui a mis dans l’embarras des voyageurs chinois notamment, qui ont alors dû retourner aux États-Unis alors que leur test contre le covid et leur visa pour ce pays avaient expiré, notent les médias chinois, repris par CNN.

« Les nouvelles procédures de nettoyage nécessitent un temps au sol considérablement prolongé et ne sont pas viables sur le plan opérationnel pour Delta », a annoncé un porte-parole de la compagnie aérienne concernant le vol qui a eu lieu la semaine passée, sans cependant donner plus d’informations sur ces nouvelles règles.

Pendant un temps après l’incident, l’idée circulait aux États-Unis que la Chine interdisait les vols arrivants. Ce que l’ambassade chinoise a cependant démenti. Elle indique chercher des solutions avec les compagnies aériennes pour comprendre les soucis techniques et éviter ce type d’incident.

Jeux olympiques

A l’approche des Jeux olympiques d’hiver, la Chine renforce sa politique « zéro covid », souvent pointée du doigt comme très stricte et responsable tant de ralentissements économiques et que de retards dans les chaines d’approvisionnement mondiales. Elle se traduit par des confinements locaux dès que quelques cas de contamination se déclarent.

Les 13 millions d’habitants de la ville de Xi’an par exemple, au nord-ouest du pays, se trouvent actuellement confinés. Sur le mois, 810 cas symptomatiques ont été détectés. Si on en croit les chiffres, la mesure semble éviter des forts rebonds épidémiologiques comme nous les connaissons en Europe ; en deux ans de pandémie, ces 810 cas sont un des chiffres les plus importants, alors que la France vient de dépasser les 100.000 cas en une journée, par exemple. Mais la Chine n’est pas toujours la plus transparente dans sa communication.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20