6 règles pour devenir excellent dans n’importe quel domaine

« J’ai 58 ans, et pendant la plus grande partie de ma vie, j’ai accepté ce mythe incroyablement durable selon lequel certaines personnes sont nées avec des talents spéciaux et des dons, et que le potentiel pour exceller réellement dans n’importe quel domaine est largement déterminé par notre héritage génétique », écrivait Tony Schwartz dans la Harvard Business Review. Schwartz est un consultant qui est l’auteur de « The Way We’re Working Isn’t Working » (« la façon dont nous travaillons ne marche pas »). Il a beaucoup étudié les travaux d’Anders Ericsson, qui a contribué à l’élaboration de la théorie des 10.000 heures de « pratique délibérée » pour devenir expert dans un domaine quelconque. Dans le cadre de son travail, où il est en contact avec des cadres de multiples entreprises, il en est arrivé à la conclusion qu’il est possible de travailler n’importe quelle compétence à la manière d’un muscle, en dépassant sa zone de confort, puis en s’accordant du repos.

C’est une notion fantastique, parce que cela signifie que nous avons tous le pouvoir d’influencer la portée de nos réalisations. Mais il y a un point noir : la pratique délibérée n’es pas forcément agréable. Voici les 6 règles qui se sont avérées les plus efficaces sur les clients de Tony Schwartz pour leur permettre d’atteindre l’excellence :

Choisissez un domaine qui vous passionne. La passion est le moteur de la concentration, de la résistance et de la persévérance.

Commencez par le travail le plus difficile. C’est une des conclusions d’Ericsson : la plupart des experts reportent les gratifications à plus tard et ils commencent chaque matin par exécuter les travaux les plus difficiles. C’est au commencement de notre journée que nous avons en général le plus d’énergie et que nous sommes le moins distraits.

Pratiquez intensément. Travaillez par périodes de 90 minutes, et faites une pause à l’issue de chacune de ces périodes. De même, il semble que les experts ne pratiquent pas plus de 4h30 chaque jour.

Recherchez de temps en temps les retours d’un expert. Plus les critiques (positives et négatives) sont simples et précises, et plus elles vous seront utiles pour vous permettre de vous ajuster. Toutefois, un excès de critiques peut donner de l’anxiété et impacter négativement votre apprentissage.

Faites régulièrement des pauses pour recharger vos batteries. Se relaxer après un effort a un effet revigorant, mais cela permet aussi de mieux assimiler ce qui a été appris. C’est aussi pendant les pauses que notre hémisphère droit, le plus créatif, devient dominant, ce qui nous permet d’avoir des idées innovantes.

Ritualisez votre pratique. Ne comptez pas trop sur votre volonté et la discipline : le chercheur Roy Baumeister a montré que ce n’était pas notre fort. La meilleure manière de s’astreindre à la rigueur est de bâtir des rituels, accompagnés d’horaires intangibles, de telle sorte qu’au terme d’un certain temps, ils s’imposeront naturellement à vous sans que vous ayez à y penser. 

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20