6 choses que les hommes qui ont le mieux réussi dans l’histoire ont en commun

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Le professeur de Stanford Jeffrey Pfeffer a étudié les existences d’hommes qui avaient réalisé de grands accomplissements, et il leur a trouvé 6 dénominateurs communs qu’il a décrits dans son ouvrage, « Power: Why Some People Have It and Others Don’t ».

En voici un résumé :

1. L’énergie

Les leaders travaillent sans relâche. Beaucoup travaillent de 60 à 65 heures par semaine, soit 10 heures par jour, ce qui est inacceptable pour la plupart des gens. De cette façon, ils distancent leurs concurrents, ils dépassent par leur productivité ceux qui les surpassent en intelligence ou en talents, et ils incitent les autres à travailler davantage pour eux.

2. La concentration

Le jeune Lyndon B. Johnson aurait refusé un investissement lucratif dans un projet pétrolier parce qu’il savait qu’une alliance avec les compagnies pétrolières pourrait nuire à son ambition de devenir président des Etats-Unis. Les chefs d’entreprises qui réussissent le mieux ont tendance à rester dans le même secteur ou dans la même entreprise pour ne jamais perdre de vue leur objectif.

3. L’empathie

Savoir ce que les autres veulent et comment communiquer avec eux est une compétence importante. Toutefois, Pfeffer établit une distinction entre le fait de reconnaître les besoins et les désirs des autres et le fait de les satisfaire. Le premier est essentiel, le second n’est qu’une question de négociation.

4. La flexibilité

La flexibilité permet de préparer des présentations sur-mesure, de changer sa position pour s’adapter à des conditions changeantes, et d’acquérir des alliés.

5. La capacité à tolérer les situations conflictuelles

Quelqu’un qui se montre prêt à faire marche arrière dès qu’une situation semble s’envenimer ne risque pas de remporter de nombreuses batailles. Parfois, il faut se battre. Et parfois, le simple fait de faire savoir que l’on est prêt à se battre apporte de nombreux bénéfices.

6. La capacité à surmonter son ego pour trouver des accords

La lutte n’est pas toujours la meilleure solution, et souvent, il est bien plus judicieux de conclure des alliances. Etre capable d’oublier son ego et de perdre une bataille est parfois une bonne stratégie pour gagner la guerre. 

Plus
Lire plus...
Marchés