Carlsberg teste ses nouvelles bières au moyen de l’intelligence artificielle

Analyse des types de levure Le brasseur danois Carslberg collabore actuellement avec l’Interdisciplinary Nanoscience Center (iNANO) de l’université d’Aarhus dans le cadre d’un projet qui consiste à développer des senseurs d’intelligence artificielle capables de détecter les nuances subtiles de goût au sein de ses nouvelles bières.Un prototype de capteur capable de distinguer et goûter la différence entre quatre types de bière vient déjà d’être développé.Ce projet a été financé partiellement par l’Innovation Fund Denmark et a reçu l’appui de l’Université technique du Danemark et de Microsoft.« Cela peut ressembler à de la science-fiction, mais l’intelligence artificielle peut réellement tester le goût de la bière. Nous collectons des données sur le goût de la bière au moyen de capteurs chimiques. Sur base de ces données, nous pouvons déterminer si un type de levure est potentiellement intéressant pour produire une bière avec un bon goût », a déclaré Peter Kyvsgaard, spécialiste des solutions chez Microsoft.Pour ce projet, l’intelligence artificielle n’est pas utilisée pour remplacer les papilles gustatives humaines, mais sert davantage à apporter une aide sur le plan de l’analyse des types de levures, a expliqué Jochen Förster, professeur et directeur du laboratoire de Carlsberg.« Actuellement, il n’existe pas de méthodes rapides et efficaces pour tester les nuances de goût des boissons. Il est pour nous crucial que nous puissions le faire pour que notre laboratoire continue à produire de la bière à son potentiel maximal », a-t-il ajouté.« Nos senseurs ne se limitent pas à la dégustation de bière. Ils peuvent également être utilisés pour distinguer des profils de goût ». « Ils pourraient être employés, par exemple, pour vérifier si l’eau est propre. Les possibilités sont donc larges », a conclu Peter Kyvsgaard.

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20