5 leçons du créateur du jeu ‘Cranium’ à propos de la création d’entreprise

D’où qu’ils viennent, et quelque soit leur domaine d’activité, les entrepreneurs aiment remettre en question l’idéologie et la discipline, identifier des solutions pratiques à des problèmes en combinant l’ingénuité, les ressources, et une détermination opiniâtre. Shawn Parr relate qu’il a eu la chance de rencontrer l’un de ces pionniers, Richard Tait, et que son exemple lui a enseigné 5 leçons à propos de l’envie d’entreprendre :

1/ On ne sait jamais d’où une bonne idée va surgir

Richard Tait est un passionné qui aime faire reculer les limites, explorer de nouvelles frontières, et apporter de nouvelles idées. Il est à l’origine du jeu de société Cranium, et de la boisson Golazo, et il incarne le parfait exemple du chef d’entreprise américain.

2/ Commencez jeune et n’hésitez pas à avoir de grands rêves

Richard affirme qu’il a commencé à 4 ans, lorsqu’il faisait du porte à porte dans son Ecosse natale pour vendre du poisson. Ensuite, il a émigré aux Etats Unis, et étudié la gestion à la Dartmouth University. Il rêvait de travailler pour Apple, et il a postulé à plusieurs reprises, mais n’a jamais réussi à intégrer la firme de Cupertino. Au lieu de cela, il a décroché un emploi chez Microsoft, chez qui il est resté pendant 10 ans.

3/ Les jours pluvieux et la créativité naturelle mènent aux grandes idées

Un jour de pluie, alors qu’il se trouvait à Seattle et qu’il avait été battu au Scrabble, puis au Pictionary, il songea que ces jeux étaient surtout favorables à ceux qui étaient bons dans une compétence unique, que le jeu mettait en valeur. Très peu de jeux proposent de mettre en œuvre une variété de compétences, pour donner une chance de gagner à tous. A partir de cette simple réflexion, il se mit à réfléchir à un nouveau jeu : Cranium. Avec son associé, il a conçu des prototypes qu’ils ont testés chaque nuit. Ils firent fabriquer 2.700 coffrets et exploitèrent des canaux de distribution originaux, chez Amazon, Starbucks, Barnes & Noble, entre autres. Grâce au bouche à oreille, la formule a été un plein succès. La clé de cette réussite, c’est que Tait n’a jamais oublié que ses clients étaient sa meilleure force de vente, et il a constamment pensé à eux, au cours de toutes les étapes de son projet.

4/ Rien de tel que l’ennui pour se motiver

Les créateurs d’entreprises s’ennuient vite, et en 2008, Tait a commencé à se demander ce qu’il pouvait faire après le succès colossal de Cranium. Alors qu’il regardait un match de football entre le Mexique et la Chine, il eut une nouvelle idée : créer une marque qui réunirait tous les passionnés de football.

En discutant avec des joueurs de football et des entraîneurs, il découvrit que les footballeurs étaient à la recherche de boissons réhydratantes et énergisantes, et qu’ils rejetaient les substances artificielles. Après avoir vu des joueurs mélanger les boissons énergisantes Red Bull et Gatorade au cours d’un match, il entrevit une opportunité. C’est ainsi qu’il a créé la boisson Golazo (Golazo signifie « grand but » en espagnol), à partir de 10 ingrédients naturels. Son élan était renouvelé.

5/ La passion et le risque forment une combinaison puissante pour atteindre le succès

Tait espère que comme lui, des créateurs d’entreprises auront le courage et la détermination nécessaires pour prendre les risques que les autres ne veulent pas prendre. Il se dit inspiré par la philosophie de Steve Jobs : «Pourquoi voudriez vous être dans la Marine, alors que vous pourriez être pirate ? ». Il est prêt à se rebeller, à essayer quelque chose de nouveau, à briser les règles plutôt qu’à se conformer à elles, comme le font beaucoup d’entrepreneurs.

Plus
My following

Analyse boursière: AB InBev présente des perspectives rassurantes

06/12/2021 08:42

(ABM FN) AB InBev a fourni un objectif de croissance rassurant. C'est ce qu'a déclaré Reginald Watson, analyste chez ING.

À moyen terme, AB InBev vise une croissance organique du résultat brut d'exploitation de 4 à 8 pour cent.

Watson apprécie le fait qu'AB InBev vise explicitement le résultat brut d'exploitation , plutôt que de faire des déclarations du type "le revenu par hectolitre augmentera plus vite que l'inflation" ou "les coûts resteront inférieurs à l'inflation".

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20