5 habitudes de vente insupportables qui vous feront perdre des clients

Sur LindkedIN, Andy Levy, entrepreneur et vendeur, fait part de son expérience de 20 ans en tant que client ayant l’habitude d’acquérir des produits technologiques. « Voici ce que vous ne devez pas faire lorsque vous communiquez avec vos clients. Voici 5 choses que je n’ai jamais pu supporter lorsque j’avais affaire à des vendeurs », écrit-il.

1. Ne pas connaître le type de client que vous contactez

Si vous essayez de vendre votre produit à une personne ou à une entreprise, assurez-vous de communiquer avec la personne adéquate. Veillez à trouver le contact qui est en mesure de procéder à l’achat. Levi a reçu constamment des appels téléphoniques de vendeurs qui ne savaient absolument rien de ses fonctions et essayaient donc de lui vendre des produits tout à fait sans intérêt. A cette époque de réseaux sociaux et de réseaux professionnels comme Linkedin, un minimum de recherches devraient permettre aux représentants des ventes qu’ils s’adressent à la bonne personne en premier lieu.

2. Ne pas faire de recherche sur l’entreprise à laquelle vous essayez de vendre quelque chose

Comment pouvez-vous prétendre offrir une solution a une entreprise ou à un acheteur sans connaître le secteur dans lequel il évolue ? Il faut au moins parcourir le site internet de la société afin de savoir de quoi il retourne. De préférence, il faut examiner ses concurrents potentiels et les éventuels points faibles auxquels vous prétendez pouvoir apporter une solution.

3. Trop bavarder

Trop bavarder afin de vanter les mérites de votre produit ou service est un manque de respect pour le client potentiel. Une vente est d’abord la recherche d’une solution pour le client. Il s’agit donc de d’abord se concentrer sur leurs attentes. Au lieu de vous ruer dans la présentation de votre produit, faites preuve de considération en demandant à votre client s’il a des questions. Celles-ci vous aideront à découvrir ses besoins. Laissez parler vos clients. Demandez-leur s’ils disposent de temps pour cet entretien et dites-leur que dans le cas contraire, un meilleur moment peut être défini.

4. Ne pas donner suite à une affaire

Cela donne l’impression au client qu’il n’est pas suffisamment important à vos yeux. Vous passez également pour quelqu’un qui ne tient pas sa parole. Une fois que vous perdez la confiance de votre client dans une telle situation, les chances de conclure une vente sont fortement réduites. Donner suite à une affaire qu’il s’agisse d’un appel téléphonique, de l’envoi d’un e-mail ou d’une réunion doit être une priorité. Vos acheteurs potentiels veulent se sentir valorisés et savoir qu’ils peuvent vous faire confiance, surtout lorsqu’ils décident d’investir de l’argent dans votre produit ou service.

5. Arriver trop tard ou trop tôt

Si l’on planifie une rencontre avec un client, il est fondamental d’arriver à l’heure. Si vous arrivez en retard ou trop tôt, cela passe pour une marque d’irrespect pour le temps du client. Assurez-vous d’être toujours à l’heure et veillez à confirmer un entretien de vente via e-mail ou par un appel téléphonique.

 

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20