4 prédictions sur les marchés des actions en 2022

Ce début d’année 2022 a commencé comme 2021 s’est terminée : tout baigne sur les bourses. Et la plupart des analystes voient la tendance se poursuivre. Très peu de prévisionnistes soutiennent encore un effondrement total des marchés. Comme un pied de nez à la pandémie (quelle pandémie ?) et à l’inflation tenace, 2022 sera une année dans laquelle il faudra investir.

C’est en tout cas l’avis Brian Sozzi, rédacteur en chef de Yahoo Finance. Qui chiffre même le gain moyen de 2022 à 14%. Soit un gain à deux chiffres, comme les trois dernières années. L’éditorialiste se base notamment sur une théorie de Keith Lerner, co-directeur des investissements de Truist Advisory Services. En remontant jusqu’à 1950, il a vu que lorsque le S&P 500 gagnait au moins 25% (27% en 2021), les actions augmentaient généralement l’année suivante. Au cours des 71 dernières années, le résultat est le suivant: des gains 82% du temps, soit 14 fois sur 17.

Voici ses 4 prédictions:

  • Les marchés ne monteront pas éternellement: attenttion, il y aura probablement une correction boursière de l’ordre de 20%. Les multiples records des marchés en 2021 sont surtout alimentés par quelques mastodontes comme les géants des technologies. 2022 devrait être différente sur deux aspects: la hausse des taux d’intérêt et la fin progressive des aides publics à grands coups de milliards. Seuls les plus solides (ou les plus innovants) se démarqueront.
  • Le logement restera un nid douillet: les prix des maisons augmenteront encore de 10% au moins en 2022. Car si les taux d’intérêt devaient augmenter (ce sera le cas aux Etats-Unis, l’Europe patiente), nul doute que cela créera un signal pour les acheteurs: le temps des remboursements sans frais est peut-être en train de changer.
  • Il est temps de regarder ailleurs: les actions de Coinbase et de Robinhood ont terminé l’année bien en deçà de leurs records de 2021. Ces deux actions finiront par retrouver les faveurs des investisseurs malgré les préoccupations réglementaires. Ces deux plateformes destinées aux jeunes investisseurs bénéficient d’un fort soutien des usagers et sont des marques déposées.
  • Captain obvious: Microsoft et Apple termineront l’année au-dessus des 3.000 milliards de capitalisation boursière. Apple vient d’ailleurs de dépasser ce seuil cette nuit.

Quelques chiffres de l’année 2021

  • Le big 5 du S&P500 a réalisé des gains de 37%. Apple, Microsoft, Amazon, Facebook et Google représentent désormais 23% de l’indice des 500 plus puissantes entreprises américaines. Le S&P500 a battu plus de 70 records en 2021 et l’indice le doit surtout à ces géants.
  • Attention enfin aux actions mèmes ou meme stocks: si 2021 a donné une bonne leçon, ce sont ces valeurs boursières qui s’emballent du jour au lendemain pour s’effondrer quelques instants plus tard. Les GameStop, AMC et autres crypto-mème ont fait beaucoup de perdant.

Lisez ici les autres chiffres marquants de 2021. Et ici, les 5 scénarios dans lesquels cela pourrait tourner mal.


Disclaimer: ces prévisions ne font pas office de conseils mais doivent se lire à titre informatif. Investir de l’argent comprend toujours des risques.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20