Plus de 6000 procès ont été ouverts contre la Deutsche Bank

Une cote de crédit inférieure à celle de Lehman, trois mois avant la faillite de cette dernière

La Deutsche Bank est dans la tourmente, affirme Courrier International. La semaine dernière, elle a annoncé qu’elle avait enregistré une perte de 6,7 milliards d’euros en 2015, notamment en raison de coûts de restructuration et de frais juridiques élevés qu’elle encourt.  

Le mastodonte allemand est impliquée dans plus de 6000 procès dans le monde entier. La banque a été mise en cause dans la plupart des derniers grands scandales financiers: manipulation des taux d’intérêt et des taux de change, violation d’embargo en Iran, blanchiment d’argent en Russie, opérations douteuses aux États-Unis, pour n’en citer que quelques uns. En conséquence, au cours des 3 derniers mois, son action a chuté de plus de 40%.En outre, elle a maintenu un grand portefeuille de produits dérivés et elle est également un acteur majeur sur le marché obligataire européen.Selon un rapport du Center for Risk Management at Lausanne, à la fin de l’année 2014, la Deutsche Bank était, de loin, la banque la plus risquée dans la zone euro, avec un risque de défaut de 75,4 milliards d’euros, qui s’explique par l’énorme effet de levier que la banque a atteint.Selon les rumeurs, la banque aurait été attirée dans le tourbillon du fiasco de VW. En Juin, l’agence de notation S & P a abaissé la cote de la Deutsche Bank à BBB +, ce qui est trois crans au-dessus de ‘junk’ ou ‘pacotille’. (A titre de comparaison: BBB + est inférieure à la cote qu’avait la banque américaine Lehman Brothers, trois mois avant sa faillite.)Il y a trois ans – une époque où son effet de levier n’était “que” 1 sur 44 – , l’ex-Economiste en chef du FMI, Simon Johnson, avait qualifié la Deutsche Bank de “banque la plus dangereuse du monde”. Aujourd’hui, le ratio de l’effet de levier atteint 1 sur 50. La question est maintenant de savoir si cette banque a encore la capacité de lever des capitaux. Les choses devraient être plus claires après la publication de ses résultats pour le début de l’année 2016. Mais si elle devait faire faillite, les dégâts seraient colossaux.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20