2021 a été une année record pour le commerce international belge

Le commerce international de la Belgique a fortement augmenté en 2021. La Banque Nationale de Belgique (BNB) a enregistré une hausse record des importations et des exportations l’année dernière. L’autorité de régulation cite plusieurs facteurs qui ont contribué à l’année record 2021.

Alors que 2020 était encore une année particulièrement morose pour le commerce international belge, 2021 a été une année record absolue. Durant la première année du coronavirus, les exportations ont diminué de pas moins de 7,4 % par rapport à 2019. Les importations ont même diminué de 9,2 %.

Augmentation historique

Un an plus tard, la situation était complètement différente, selon les chiffres de la BNB. Les exportations belges ont alors augmenté de 24,5 %, tandis que les importations ont connu une hausse de 23,7 %. « Ces chiffres sont littéralement sans précédent dans l’histoire du commerce extérieur belge », indique la BNB. Il s’agit toutefois d’une estimation basée sur des chiffres provisoires.

Le superviseur mentionne plusieurs facteurs qui ont contribué à cette année record. Tout d’abord, il y a eu la relance économique après la récession. Par conséquent, davantage de produits ont été importés et exportés. Nombre de ces produits, y compris les combustibles minéraux, étaient également plus chers.

Production de vaccins

La BNB note également que le commerce des produits chimiques a augmenté de manière substantielle l’année dernière. Les exportations de produits chimiques ont augmenté de 8,8 %. Cette augmentation est en grande partie due aux vaccins contre le coronavirus. Après tout, le site Pfizer de Puurs est un important producteur de vaccins.

Les chiffres montrent également que la pénurie de certains composants a freiné le commerce de certains produits tels que les équipements de transport, pour lesquels la croissance a été quasi nulle en 2021. L’augmentation des exportations a été limitée à 0,4 % et celle des importations à 0,2 %.

« La croissance ne perd pas son élan »

Selon le régulateur, les chiffres de décembre montrent que la croissance ne s’est pas essoufflée. Les taux de croissance des exportations et des importations ce mois-là ont été les plus élevés depuis mai 2021, avec des augmentations de 33,8 et 41,4 % respectivement par rapport à la période correspondante en 2020.

Il est intéressant de noter qu’au cours des trois derniers mois, la Norvège est devenue un partenaire commercial majeur de notre pays. Au cours de cette période, nous avons importé 351,8 % de plus du pays scandinave. « La cause en est l’importation de gaz naturel. En raison de la situation géopolitique avec la Russie, la Belgique s’approvisionne davantage en Norvège, comme d’autres États membres européens. Bien que les hausses de prix de l’énergie jouent également un rôle important à cet égard », selon la BNB.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20