En 2020, Airbus lancera une voiture volante

Le constructeur aéronautique européen Airbus vient de dévoiler son projet de voiture volante nommé  Vahana. Le Vahana est un véhicule volant autonome qui peut décoller et atterrir verticalement.

L’engin est pourvu de 8 rotors, montés sur deux ailes et offre de la place  pour une personne. Selon ses concepteurs, cet appareil pourrait devenir à l’avenir une version volante d’Uber.

Vahana a été lancé au début de cette année et est une des premières réalisations de la division A³ d’Airbus dans la Silicon Valley. Une équipe de techniciens, de designers et d’experts en robotique travaille à la construction d’un prototype.

Rodin Lyasoff, PDG d’A³, prévoit qu’une version à taille humaine du Vahana pourra effectuer ses premiers vols vers la fin de cette année. Vers la fin de cette décennie, une version pour le marché, devrait être développée.

Espace aérien

La technologie des voitures volantes est présente dans l’imaginaire collectif depuis des décennies, mais l’intérêt pour des applications concrètes est apparu lorsque Larry Page, co-fondateur de Google, a investi dans les startups Kitty Hawks et Zee.Aero qui se concentrent sur l’élaboration d’une voiture volante.

Des dizaines d’autres entreprises travaillent à leurs propres prototypes. Le lancement d’une voiture volante se heurte cependant à divers problèmes – comme par exemple la menace d’une surcharge de l’espace aérien. Néanmoins, Lyasoff estime que cette application n’est pas une utopie.

L’occupation de l’espace aérien sera aménagée et la production de voitures volantes est moins onéreuse que celle des avions, souligne-t-il. « Grâce à une automatisation complète, le volume et le poids de l’engin seront limités et les coûts de production seront réduits. »

Dans les cas d’urgence, l’occupant de l’appareil pourra utiliser un parachute qui fonctionne même à basse altitude.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20