150.000 renards vivent dans les villes anglaises, 4 fois plus qu’en 1990

On dénombre 18 renards par kilomètre carré à Londres. Dans la station balnéaire de Bournemouth, la moyenne s’élève à 23 renards par kilomètre carré. Par rapport à 1990, le nombre total de renards dans les villes anglaises a presque quintuplé. Selon une étude réalisée par les universités de Brighton et Reading, le nombre de renards dans les villes anglaises est passé de 33.000 dans les années 90 à 150.000 actuellement, soit un renard pour 300 habitants. A Bristol et à Newcastle, on compte respectivement 16 et 10 renards par kilomètre carré.Par contre, dans la campagne anglaise, leur nombre est en déclin. Ainsi, entre 1995 et 2010, la population de renards a diminué de 45%. L’une des causes de cette baisse serait la diminution du nombre de lapins présents dans la campagne, estiment les chercheurs.

La population alimente les renards

Les renards de Bournemouth bénéficient d’un milieu urbain verdoyant parsemés de vastes jardins où ils peuvent facilement cacher leurs petits. De nombreux habitants les alimentent. Dans le Daily Mail, Gordon Scott, un enseignant à la retraite, se plaint de cette situation « «Je n’ai aucun problème avec les renards, mais je ne crois pas que les gens devraient les nourrir. Il s’agit d’une sorte de vermine. Nous ne nourrissons pas les rats alors pourquoi devrions-nous alimenter les renards ? »Cependant, les renards sont reconnus comme des animaux qui contrôlent d’autres organismes nuisibles dans la nature tels que les rats et les pigeons.

Wallonie

En Wallonie, le nombre de renards est également en hausse. De 2006 à 2011, la proportion de renards par 100 hectares a augmenté de 35%, expliquait Le Vif. On les trouve de plus en plus dans les milieux urbains où il leur est facile de se nourrir. 

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20