12 raisons qui expliquent pourquoi le fret maritime entre la Chine et la Belgique ne représente que 0,02 euro du prix d’un T-shirt

Un journaliste du magazine financier The Economist a embarqué sur l’Eleonora Maersk, l’un des 7 plus gros porte-conteneurs du monde. Il explique ce qui a permis aux compagnies maritimes de réaliser de telles économies d’échelle, que grâce à elles, le transport en Hollande d’un T-shirt produit en Chine ne coûte plus que 2 centimes d’euro :

– L’Eleonora Maersk est long de 400 mètres, soit la longueur de 4 terrains de football, et il est large comme un demi-terrain de football.

– Il peut transporter 7500 containeurs de 40 pieds (12 mètres de haut)

– Chacun de ces conteneurs peut contenir 70.000 T-shirts.

– L’Eleonora Maersk met 3 semaines pour rejoindre l’Europe en partant de Chine.

– Il possède le plus gros moteur à combustion interne jamais construit, aussi puissant que 1000 voitures familiales. Ce moteur actionne l’arbre d’entraînement d’hélice le plus long jamais construit (130 mètres), et fait tourner la plus grosse hélice du monde, qui pèse 130 tonnes.

– Malgré ses dimensions gargantuesques, le navire n’a besoin que d’un équipage réduit de seulement 13 personnes, grâce à sa très grande automatisation. Le capitaine fait cependant appel à plus de personnes pour constituer son équipage.

– Maersk Lines, la compagnie maritime propriétaire, voit encore plus grand. En février, elle a annoncé avoir lancé une commande pour 20 navires encore plus gigantesques avec une capacité de 18.000 EVP (équivalent vingt pieds, l’unité de mesure pour les conteneurs, sachant qu’un conteneur de 20 pieds vaut 1 EVP, et un conteneur de 40 pieds en vaut 2). L’Eleonora Maersk a une capacité de 15.000 EVP. Ces super porte-containeurs vont coûter 200 millions de dollars chacun.

– Ces navires géants empruntent les routes commerciales les plus fréquentées du monde, entre l’Asie et l’Europe.

– Sur les derniers mois, le coût du fret maritime a chuté, du fait de la baisse de la demande et d’un excès de l’offre de navires porte-conteneurs, dont beaucoup ont été commandés avant la crise de 2008. La peur d’une nouvelle récession oblige les compagnies maritimes à rechercher de nouvelles économies d’échelle.

– Les tarifs entre l’Europe et l’Asie sont désormais de 700 dollars (environ 513 euros) par EVP, moins de la moitié de leur plus fort tarif de l’année dernière. Maersk a tout de même perdu 297 millions de dollars sur le dernier trimestre.

– Chacun cherche désormais à développer des stratégies originales pour se démarquer, ainsi Maersk a lancé un service appelé « Daily Maersk » sur l’axe Chine-Europe, avec 70 navires assurant des arrivées quotidiennes à Felixtowe, Bremerhaven et Rotterdam, les 3 plus gros ports européens. Et Maersk promet 95% d’arrivée à l’heure de ses navires, contre 80% précédemment. Ailleurs dans ce secteur, cette ponctualité est assurée à 65% en moyenne.

– Cette recherche d’économies d’échelles devrait conduire à un mouvement de concentration du secteur, et on devrait assister à l’absorption progressive des compagnies maritimes les plus petites par les plus grosses.

Plus
My following

ABO-Group a un nouveau directeur financier

26/11/2021 17:00

(ABM FN) La société d'ingénierie ABO-Group a trouvé un nouveau directeur financier en la personne de Floris Pelgrims. C'est ce qu'a annoncé ABO-Group dans un communiqué de presse publié vendredi soir.

Floris Pelgrims prendra ses fonctions le premier janvier 2022 en tant que nouveau directeur financier et responsable de la conformité pour ABO-Group Environment. Il était dernièrement directeur financier chez BESIX Stay.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20