10 raisons pour expliquer le cercle vertueux du succès

Que l’enjeu soit les Jeux Olympiques ou le quotidien d’une entreprise, le fait de gagner augmente la probabilité de succès futurs. Dans la Harvard Business Review, Rosabeth Moss Kanter explique qu’elle a comparé des champions de sports amateurs et professionnels avec les éternels perdants pour essayer de comprendre quels étaient les ressorts des succès renouvelés. Elle a conclu que les gagnants tiraient 10 avantages de leurs victoires, et que les responsables pouvaient cultiver ces avantages pour augmenter leurs chances de succès.

1/ La bonne humeur

La bonne humeur génère de l’énergie et de la résistance pour faire face aux échecs. Les gagnants persistent plus pour essayer de gagner. De plus, la bonne humeur est contagieuse.

2/ La séduction

Les gagnants ont tendance à s’attarder, alors que les perdants sont les premiers à partir. Les organisations connues pour leur succès ont moins de problèmes d’absentéisme et de retard. On y trouve également plus de solidarité, parce que les gens qui y travaillent passent plus de temps ensemble et se satisfont de ce qu’ils y accomplissent.

3/ L’apprentissage

Tandis que les perdants veulent oublier leurs échecs et refusent d’en entendre parler, les gagnants sont plus ouverts pour discuter de leurs erreurs et accepter les critiques. La pratique constitue pour eux le passage obligé vers une nouvelle victoire, et elle est donc perçue comme quelque chose de positif, et non pas une punition. Or, la pratique est importante, parce que la maîtrise se concrétise souvent dans les détails.

4/ La liberté de se concentrer

Dans leur tête, les perdants ont tendance à se flageller. Les gagnants ont moins de distractions.

5/ La culture du respect mutuel

Pour un gagnant, il est plus facile de respecter les autres et de leur accorder de l’attention, alors que les perdants sont plus enclins à blâmer les autres et à les mépriser, installant une culture de mises en cause et de querelles.

6/ Un système d’appui solide

Autour de chaque athlète ou équipe, on trouve des entraîneurs, partenaires, amis et supporters, qui alimentent la motivation. Les victoires élargissent ce cercle de soutien. Les défaites, cependant, ont tendance à affaiblir cet appui.

7/ Une meilleure presse

Les médias s’emparent de l’histoire des gagnants et ils créent une aura de succès autour de leur personne. De l’autre côté, les perdants suscitent les interrogations et commentaires des observateurs qui donnent l’impression que ces échecs sont inévitables.

8/ Les invitations aux meilleures soirées

Les gagnants ont invités à des fêtes et des conférences où ils peuvent établir des relations et des réseaux avec des personnalités et des décideurs de haut niveau, qui peuvent leur conférer un avantage en matière d’information, pour les affaires par exemple. Par contraste, personne n’invite les perdants.

9/ L’auto-détermination

Les gagnants prennent leur destin en main et ont plus de liberté pour manœuvrer leur barque. Les perdants sont invités à suivre des audits et des revues, forcés d’écouter les conseils des autres, et ils perdent du temps à des réunions, plutôt qu’à s’entraîner.

10/ La continuité

Perdre trop souvent fait courir le risque d’être définitivement éliminé de la compétition. Pendant ce temps-là, les gagnants peuvent bâtir des stratégies de long terme et planifier leur succession.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20