10 anecdotes peu connues sur la Statue de la Liberté

The Telegraph a réuni de nombreux faits peu connus sur la statue de la Liberté. Voici 10 d’entre eux :

1. Les sept pointes de la couronne de la statue représentent les sept océans et les sept continents du monde, ce qui est un signe du concept universel de liberté.

2. Lorsque la statue a été érigée en 1886, il s’agissait de la structure d’acier la plus haute jamais construite.

3. En 1883, la poétesse américaine Emma Lazarus a écrit sur le monument un sonnet intitulé « The New Colossus (« Le Nouveau Colosse »). Ce sonnet est gravé sur une plaque de bronze dans une paroi du piédestal de la statue de la Liberté.

4. En 1944, les lumières de la couronne ont clignoté et indiqué le code « point-point-point-tiret », ce qui signifie « V » en morse, afin de célébrer la Victoire en Europe.

5. Le monument a fonctionné en tant que phare pendant 16 ans, de 1886 à 1902, éclairant une distance de 38 km.

6. L’infrastructure extérieure de la Statue de la Liberté, de fer et de cuivre, a tourné au vert à cause de l’oxydation. Même si c’est un signe de détérioration, la patine, le revêtement vert, agit comme une forme de protection afin de prévenir de nouveaux dommages.

7. La figure féminine vêtue d’une robe représentée par la statue est en fait Libertas, la déesse romaine de la liberté.

8. La couronne possède 25 fenêtres.

9. Le visage de la statue serait inspiré de celui de la mère du sculpteur Auguste Bartholdi, Charlotte Bartholdi.

10. Lorsque les vents sont important et atteignent plus de 80 km/h, Lady Liberty peut se balancer jusqu’à 7,5 cm et sa torche peut se mouvoir jusqu’à 12,7 cm.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20