Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 13 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

10 000 fonctionnaires de l’UE ont un salaire net supérieur à celui du Premier ministre britannique Cameron

Logo Business AM

21/05/2014 | Audrey Duperron | 3 min de lecture

Un fonctionnaire de l’UE sur cinq gagne plus en net que ce que les 142.000 livres (environ 175.000 euros) de rétribution brute perçue par le Premier ministre britannique David Cameron lui permettent d’empocher à titre de salaire net, indiquent des documents que le Daily Telegraph est parvenu à se procurer.

Les fonctionnaires de l’UE bénéficient d’un régime de charges sociales plus favorable que les salariés du privé, ce qui signifie qu’à salaire brut égal, ils ont un salaire net supérieur. Les contributions sociales qu’ils payent ne représentent que la moitié de celles dont s’acquittent les employés britanniques.

L’Union Européenne a refusé à plusieurs reprises de publier les revenus nets des quelque 47.000 employés. Mais les documents divulgués –  comme par hasard juste avant les élections – ont permis de révéler des indemnités, des programmes d’assurance maladie et de retraite généreux, associés avec une taxation sur salaire plus légère.

Ils montrent ainsi que même les employés au grade « AD11 » (un grade moyen qui correspond à un niveau de cadre intermédiaire) gagnent plus de 138.000 euros par an. Comme ils ne payent que 13,4% de contributions sociales, ils perçoivent un salaire net annuel d’environ 102.000, soit environ 2000 euros de plus que la rémunération nette de Cameron.

Ceux qui ont des enfants perçoivent en outre des indemnités qui se montent à près de 8.600 euros annuels par enfant ; et pour ceux qui ont accepté de partir travailler à Bruxelles ou à Luxembourg, l’UE offre une prime d’expatriation de l’ordre de 16% de leur salaire brut.

Chris Howarth, senior policy analyst pour le think tank Open Europe, a fait part de ses observations concernant cet état ​​de choses:

« L’une des mesures immédiates que la Commission européenne pourrait prendre pour rétablir la bonne volonté [des citoyens de l’UE] serait de s’attaquer au problème des salaires excessifs et de la taxation insuffisante des fonctionnaires de l’UE ».

Selon la Commission, la fixation de tels salaires était une nécessité pour attirer des candidats provenant des pays d’Europe de l’Ouest, et maintenir l’équilibre géographique en recrutant des candidats en provenance des pays les plus riches de l’UE. Par exemple, seulement 1,9% des fonctionnaires de l’UE sont Britanniques, alors que la Grande-Bretagne représente 12,9% de la population européenne.


Logo Business AM

Business AM | Stocks